La folie la douceur

La folie la douceur

Anita-J. LAULLA

Nouveau


Extrait :

Elle dit qu'ils sont devenus fous, que le manège tournait trop vite, la toupie qu'elle vacillait sur son socle, les figurines sur la tablette, les objets cassants, la sphère, que ça se renverse les éléments, que ça se raye le verre, regard fendu et lèvres suppliantes, le pantin, on ne peut plus le dépendre, on l'abandonne à la bourrasque, aux intempéries, de la baguette on frappe l'habit, la tunique criblée, les piliers, ils s'élèvent comme au tour de poterie, d'argile salissant s'élabore le vase, ils traversent le vélum, le toit du chapiteau, et ça déferle la vague, la bâche luisante de cire, d'oubli, elle commence à vomir, à perdre ses ors, le gilet ses passements, et qu'en tirant sur la nappe la vaisselle dégouline, s'effondre de passeroses, d'arabesques au ralenti, elle dit que son bras passe à travers la verrière, qu'il y a des éclats, des phrases coupantes, que ça déchire les cris, le jardinet, le manteau élimé montrant sa trame, la lymphe, le violet de ses carreaux, qu'il y a une lune comme un trophée dégringolant, une tête de fer blanc dans la travée, que c'est nuit, silence retombé, un cheval de bois tournant solitaire sur la piste, une oriflamme, une colonne centrale qui se désagrège, s'écroule.

Anita Laulla, La folie la douceur, 2006

dessins de couverture et d'intérieur : Bérénice Constans 


DU MÊME AUTEUR
AUX ÉDITIONS DE
L'ATELIER DE L'AGNEAU






14,00 €

EAN139782930188966
ThèmePoésie
DisponibilitéDisponible
ISBN102930188960
Accept Site use cookies