Le Plaisir à l’endroit de l’arête

Le Plaisir à l’endroit de l’arête

Françoise FAVRETTO

Nouveau


Présentation :

Sur la corde de l’inconscient, aux limites du rêve,
ces onze proses poétiques « dansottent »
avec l’imaginaire et la mémoire sur une portée où la clé de sol serait l’enfance et les  soupirs, les creux du corps…

Extrait :

« On pousse la brouette du monde dans l’obscurité mais on s’aime bien dans la lumière et il faut qu’on la cherche. On passe souvent à côté. L’aube se lève sans nous. On n’est plus là. On a perdu le nord et les menues monnaies de la terre, on a épousé trop de convictions, on s’est épuisé à le dire. On pèse désormais trop pour la planète. On n’écoute plus le cœur de l’autre, le corps est on. On n’a plus de sens, on n’a plus d’oreille. On n’est plus personne. On est tout, on passe sur tout, on s’énonce. On pousse la queue du monde dans le ventre de l’Enfer. On s’en amuse, on ne pardonne pas, on s’abrite. On passe le torchon sale. On n’est pas général, ni opale. On ne dit pas qu’on est neutre. On retrace la vie de tous. On retrouve la puissance de l’origine, la masse, ce qui n’arrivait pas à s’écrire, à dire « je ». On s’écoute, on écoute l’origine. (…) On est chômeur, on est plusieurs millions. Indifférenciés. On est dans la tête des autres une masse spongieuse. On est répertoriés, on fait partie du nombre. On a une étiquette. ON pense pour ON. »

Françoise Favretto, Le Plaisir à l’endroit de l’arête


DU MÊME AUTEUR
AUX ÉDITIONS DE
L'ATELIER DE L'AGNEAU


15,24 €

EAN139782930188232
ThèmeMémoires, témoignages, biographies
DisponibilitéDisponible
ISBN102930188235
Accept Site use cookies