l’eaucorps

l’eaucorps

BOURDA Didier

Nouveau


Présentation :

Au départ, une station-service, le parking d’une grande surface, des clients. Le caissier interpellé. Des voix distinctes (les caractères italiques ou droits) voisinent dans un premier temps. Une tentative de partage qui avorte. Un beau départ pour la langue : elle fourche, elle aligne « sa relique précieuse », « son objet extraordinaire »

Extrait :

Les chevaux qui se voyaient dans le rétroviseur Je suis à la place des chevaux qui se voyaient dans le rétroviseur. [La vie, c’est quoi.          Il faut entreprendre investir
c’est quoi
quand on rentrera dans la grande c’est quoi]
           en si bon chemin. ]
  [Note qu’à cinquante ans le pouvoir d’accommodation est tellement réduit qu’il n’est plus possible d’avoir une vision de près correcte.
Ainsi mettre à distance le vécu du visible. ]

Didier Bourda, l’eaucorps
Peinture de couverture : Jean-Pierre Civade


DU MÊME AUTEUR
AUX ÉDITIONS DE
L'ATELIER DE L'AGNEAU


13,00 €

EAN139782930188928
ThèmeThème non précisé
DisponibilitéDisponible
ISBN102930188928
Accept Site use cookies