Cylindres

Cylindres

DENIS FERDINANDE

Nouveau


L'auteur poursuit avec brio ses expérimentations dans ce cinquième livre : un travail de recherche formelle où, entre autres, l’éditeur se substitue comme malgré lui à l’auteur, disposant de son écriture le doublant dans son écriture car sans doute n’y a-t-il pas ici de possible autre. EXTRAIT : “Prémisses de l’arche, de ce socle qu’est l’arc— Le jour nuages dans le carré l’arche remue dérive, telle cabine en laquelle se rédigent les Fragments et restes d’une Odyssée la phrase est une goutte d’acide reste de pluie dans l’océan vert se prenant pour l’océan lui-même et la nuit qui s’y dépose et plonge avec la folie le labeur d’une phrase sans cesse reprise perdue parmi le million de vagues alentour / D’un volume ? S’y garde sans se garder de distordre le fil perdu des jours, déplacement dans les couloirs croiser madame K*** venue lui déclarer « En vie nous serions morts nous vivrions depuis des siècles notre interminable vie de morts » phrase ayant retenti hier sourde dans le rêve et restée lettre morte lueur morte comme si rien ici n’atteignait. Pour l’heure l’arche tangue, contre-tangue.”

16,00 €

EAN139782930440750
Nb Pages120
ThèmePoésie
DisponibilitéDisponible
ISSN1759-5538
Accept Site use cookies