REMARMOR

REMARMOR

JEAN-LUC LAVRILLE

Nouveau


Préface de Pierre Drogi monotype de Mary-Ann Beall Refonte et réorganisation de la langue autour d'un souvenir d'enfance traumatique, la perte de la toute petite sœur. “mais toi enfant sans fée fontanelles jamais ne se sont fermées” “Le vers évoque d’ailleurs une planche, et leur assemblage, une série de planches ajointées, laissant du jour, une vraie coque en (dentelle de) bois d’épaves ; on y voit, par tant d’endroits à la fois – à travers.” Pierre Drogi, extrait de la préface. “Jean-Luc Lavrille ouvre grand les portes de la langue. « Les mots sons du sens », c’est peut-être là le sésame de son œuvre poétique, une œuvre qui, non lyrique, fore le matériau linguistique avec ténacité et volupté, refonde la langue sans relâche.” Alain Helissen

14,00 €

EAN139782930440767
Nb Pages68
ThèmePoésie
DisponibilitéDisponible
ISSN1759-5538
Accept Site use cookies